Les 4 clés pour réussir et mener un entretien virtuel

Aujourd’hui les entretiens d’embauche virtuels se sont fortement démocratisés même s’ils étaient déjà fortement utilisés avant la pandémie. De plus en plus de recruteurs privilégient ce processus d’embauche plus confortable et plus rapide même si cela n’enlève rien à l’enjeux et aux exigences de cet exercice. 

Quels sont les points importants à prendre en compte pour réaliser un entretien virtuel réussi ?

  1-    Préparation opérationnelle

Au-delà de  la vérification de votre matériel et de vos outils, connexion internet, prise en main la plateforme, test micro ,camera …Un environnement adapté est aussi à considérer ; un arrière-plan neutre et uni dans  une pièce lumineuse améliorera votre  image . Pensez également à prévenir votre entourage pour ne pas être dérangé.

 2-    La communication non verbale

Il y a des éléments que nous avons tendances à oublier comme notre posture, notre gestuelle et notre intonation notamment en virtuel. En effet, comme pour un entretien classique, il est important de soigner son apparence avec une tenue adaptée au poste visé. La communication non verbale est essentielle lors d’un entretien ; sourire pour montrer son enthousiasme , se tenir assis devant son ordinateur, le dos droit, la caméra à hauteur des yeux pour favoriser le regard les yeux dans les yeux des rendez-vous traditionnel

Une bonne posture reflète votre motivation et votre sérieux. !

  3-    Préparez-vous !

Côté candidat, il est essentiel de se préparer en amont . Prenez le temps de vous renseigner sur l’entreprise, sa culture, ses projets de développement. Mais aussi, travaillez la présentation de votre parcours, vos réussites, vos échecs, vos objectifs …Le schéma des questions en entretiens reste globalement assez classique 

 Coté recruteur, un entretien virtuel est moins long entre 25min et 40 min . C’est pourquoi il est important de mener des entretiens structurés qui vont vous  aider à identifier réellement les critères nécessaires pour le poste. Se focaliser d’abord sur les compétences et les comportements avec des questions comportementales et des questions situationnelles permettent de savoir comment le candidat se comporte dans une situation donnée. 

 4-    Assurez un suivi

Comme pour un entretien traditionnel, il est toujours bien vu de remercier le recruteur par mail 1 jour après l’entretien et en profiter pour renouveler sa motivation.

De la même manière, un recruteur qui prend le temps de faire un retour personnalisé post entretien permet de ne pas dégrader la  vision de l’entreprise que le candidat souhaitait rejoindre . Et ce même si la réponse est négative.