Jeunes diplômés, alternants, stagiaires : comment les attirer et les fidéliser ?

Si vous consultez cet article c’est que vous savez que le succès d’une entreprise est en majeure partie due à la composition de son équipe ! Et comme vous le savez sûrement, aujourd’hui ce sont bien les jeunes générations qui valorisent la connectivité et la diversité au sein des entreprises. Leurs qualités en font de réels atouts et si vous voulez rester compétitif il vous faut des jeunes talents à bord de votre société. Cependant encore faut-il savoir les attirer et les fidéliser et cela peut s’avérer être un réel casse-tête. 

Ces nouvelles générations ultra-connectées et très ouvertes au changement, ont des attentes professionnelles plutôt différentes de leurs ainés.  Environ 47 % resterait 3 à 5 ans au sein d’une entreprise, 30%  resterait 1 an et 23% seulement 6 mois 1. Partisans de la Yolo economy « on vit qu’une fois », ils ne s’embêtent pas à rester dans une entreprise qui n’est pas conforme à leurs attentes. Souvent incompris par les anciennes générations, leurs regards différents sur l’entreprise leur valent parfois d’être critiqués. Effectivement les jeunes sont désireux de changer la vision des entreprises, de révolutionner les méthodes d’enseignement et d’entreprendre. 

Dans cet article nous vous révélons leurs critères de recherche d’emploi et le secret pour les fidéliser. 

Attirer : Casser les codes

1 – Finito les process de recrutement ennuyeux et impersonnels 

Cette jeune génération qui évolue rapidement s’attend à ce que les choses aillent vite et que  le monde qui l’entoure en fasse de même. Les processus de recrutement longs et complexes ont tendance à les freiner dans leurs candidatures.  Les jeunes candidats veulent en finir avec les entretiens formels qui renvoient une image peu dynamique de l’entreprise.  

Pour susciter leur attention rendez vos offres d’emploi attrayantesclaires et originales.  Vous pouvez miser sur l’informalité et l’innovation avec les tests en ligne, les salons emploi virtuels, la gamification du recrutement, etc.  

2- Miser sur l’humain 

Les jeunes s’attachent aux projets qui ont du sens pour eux. Et pour les attirer les réseaux sociaux seront vos meilleurs alliés ( Instagram, Tik-Tok, Facebook ..). Il faut savoir que le réflexe de toutes personnes de moins de 30 ans aujourd’hui est de se renseigner sur l’entreprise via les réseaux sociaux. 

C’est pour cela qu’il est très important d’y entretenir une présence « humaine » car aujourd’hui on ne postule plus pour la boîte en tant que telle mais plutôt pour les valeurs , les projets et les personnes qui nous inspirent et auxquels on s’identifie. 

3- Flexibilité et équilibre  

Plus besoin de miser sur le salaire pour attirer de nouveaux membres dans votre équipe ! Les jeunes désirent avant tout un réel équilibre entre vie privée et vie professionnelle, environ 50% veulent garder du temps pour eux et 84% privilégient le bien-être par rapport à la rémunération2.

Il vous est donc conseillé de mettre en place des politiques sociales propices pour attirer leur attention, la flexibilité des horaires et le télétravail sont des méthodes qui ont pu faire leurs preuves, augmentant la productivité des collaborateurs de 5% à 30% en fonction des profils 3

Fidéliser : Être plus “frendly” 

1 – L’onboarding 

Traduction du mot « embarquement » ce terme signifie en langage RH « intégration »  et correspond à la période d’essai. L’intégration est une étape clé dans l’expérience collaborateur, il ne faut donc surtout pas la négliger quand nous savons qu’elle réduirait considérablement le turnover et les départs prématurés si elle est réussie.  

L’erreur à ne surtout pas faire est de l’assimiler uniquement à la première journée du salarié. L’onboarding est en réalité un processus RH qui comprend la formation, l’évaluation, le team bulding..  et permet aux deux parties d’apprendre à se connaître et à travailler ensemble. 

2 – Un univers qui fait la différence 

Les jeunes générations sont sensibles à l’environnement de travail. Canapé, coin repos, baby-foot, et Kinder Bueno à gogo sont devenus une « norme »  dans beaucoup de sociétés. Le but étant de ne plus faire passer le travail comme une charge mais comme un style de vie

Misez sur un espace de travail collaboratif inspiré de l’univers start-up sachant que 24% des jeunes diplômés souhaitent débuter leur carrière dans ce genre de structure4

3-  Le « New » management est en marche 

Les jeunes talents habitués à un retour d’information instantané, désirent ce même type de retour dans leur travail, ce qui les rendrait davantage productifs et impliqués. Nous vous conseillons  de repenser votre manière de manager en valorisant vos retours positifs pendant vos feedbacks mais également d’accorder plus d’autonomie et en finir avec le modèle directif pour se tourner vers un modèle collaboratif

1 étude Corner Job

2 enquête annuelle sur « la vision et le comportement des étudiants et jeunes diplômés

3  étude Ipsos/BCG 2016

4 étude réalisée par l’institut CSA